Rakash

Apparence

Description physique générale

Rakash est un tengu au plumage bleu noir de taille normale et à l'allure élancée, son nouveau corps est peu plus musclé que l'ancien.

Il apparaît comme un être sage et réfléchi, avec une certaine prestance, bien que l'on puisse confondre celle-ci avec du dédain.

Corps et visage

Rakash a un visage typiquement banal pour un tengu, son bec arbore de petites cicatrices éparses.
Ses yeux gris virent parfois au bleu ou au noir en fonction de la luminosité ambiante. 

Il a été réincarné dans un nouveau corps, celui-ci est peu plus "trapus" que l'ancien.

Signes distinctifs

Un bec courbé. 

Des nombreuses cicatrices sur le corps, peut-être des traces laissées par des lames.
Ainsi que des marques provoquées par plusieurs flèches.

Tenue et accessoires

Souvent habillé avec une robe à capuche, Rakash possède un bâton qui l'accompagne dans la plupart de ses déplacements.

Personnalité

Caractère

Rakash est de nature calme, patiente et curieuse. 
Il prend toujours le temps de réfléchir à toutes les options possibles avant d'agir.

Ce tengu semble à l'aise en communauté et n'hésite pas à prendre la parole avec des personnes qui lui sont encore inconnues. 
Malgré son bagout et sa prestance, certains peuvent penser que Rakash soit un être hautain qui n'hésiterai pas à montrer une "supériorité" aux autres.

Motivation

Rakash est un linguiste passionné.
Toutes les langues ont un intérêt à ses yeux.

Il n'hésite pas à apprendre une nouvelle langue dès que l'occasion se présente et cela qu'importe la nature de celle-ci, qu'elle soit oubliée depuis des milliers d'années, qu'elle soit utilisée par un culte interdit ou seulement parlée par quelques individus dans une certaine région. 
Rakash essayera toujours de comprendre la langue et de l'assimiler à son savoir.

Outre l'assimilation de différents langages, Rakash semble vouloir apprendre une langue en particulier,  qui lui permettrait de découvrir un secret inestimable.

Rakash a voyagé dans le monde des morts, sur la rivières des âmes.
il s'intéresse aussi à ce qu'il se passe de l'autre côté, car bien que ses souvenirs soient flous, il a vu des choses inimaginables au cours de son séjour dans l'autre monde...

Relations

Rakash semble avoir de bonnes relations avec les citoyens de Ravel.
Il travaille pour l'administration de la ville ce qui lui permet d'être en relation avec le Conseil et les autres aventuriers qui viennent à l'Hôtel de ville.

Le tengu semble être plutôt bien apprécié, du moins par certains membres de la Ville, qui n'ont pas hésité à payer pour sa réincarnation.

Parmi ses amis notables, nous pouvons retrouver le ranger nain Rendrag sans oublié Stormy, le prêtre reptilien S'leek, le sorcier Kalrug et sa fouine bavarde Farfou, la magicienne Desmée, le barde guerrier Henry, l'alchimiste elfe Karan, ainsi que le preux guerrier Parcival et  l'étrange Ténèbres, le paladin orc Ungad et Uzu l'autre membre de sa race. 

Il fut même surpris d'apprendre que Jack avait participé à sa réincarnation et que son travail était respecté par Nozhaur.

Histoire

Origine

CHAPITRE 1: LA VIE AVANT RAVEL

Nombreux sont les tengus qui abandonnent leur foyer ancestral de Tian Xia pour voyager et découvrir les contrées de Golarion.

Il y a 300 ans, un clan de tengus en partance de Goka a traversé l'Océan Obari pour arriver jusqu'à la ville de Katapesh, capitale du pays du même nom.

Parmi ceux-ci se trouvait l'arrière-arrière-arrière grand-père de Rakash, Aarakak, un tengu possèdant une affinité avec la magie des arcanes.

Bien que les premiers temps furent difficiles, les tengus s'adaptant généralement avec facilité et ne rechignant aux "basses besognes",

Il ne fallu pas beaucoup de temps au clan pour s'intégrer dans la Ville d'Or, le pays étant surtout connu pour la vente de pesh, un puissant narcotique.

Les capacités d'Aarakak furent assez vite remarquées et tapèrent dans l'oeil des dirigeants de la ville, les Maîtres du Pacte.

Il fut tout naturellement engagé par l'un d'entre eux, et grimpa rapidement dans la hiérarchie du groupe de ses nouveaux patrons.

Depuis lors, le clan et les descendants d'Ararakak servent du mieux qu'ils peuvent les Maîtres de Katapesh.

C'est ici que l'histoire de notre protagoniste débute.

Rakash est né dans la Ville d'Or (Katapesh-ville), comme tout membre de son clan, il travaille pour les Maîtres du Pacte, plus particulièrement Tzardarkon, ainsi que pour le gouverneur Hashim Ibn Sayyid.

Seulement à l'instar de son ancêtre Aarakak, il est distingué des autres individus de sa famille, car celui-ci possède un lien naturel avec la magie arcanique.

De ce fait, il fut envoyé à l'Université des études dimensionnelles dans le Quartier des Indigents, par le Maître du Pacte Tzardarkon.

Il y apprit à maîtriser la magie qui coulait dans ses veines, à comprendre l'histoire de Golarion, la politique, les différentes magies, etc.

Il s'y découvrit même une passion pour les langues et décida de devenir traducteur, ce qui pourrait aider son bienfaiteur lors d'affaires... disons... "délicates" avec d'autres races.

Rakash comprend bien que le pesh est un fléau, mais il y voit aussi une façon pour lui de découvrir d'autres cultures et de voyager grâce à la vente du narcotique.

Bien sûr les moeurs de certains peuples peuvent être parfois dérangeants comme avec le cannibalisme ou la nécrophagie... pratiques courrantes chez les clans gnolls du pays comme les Crocs d'Acier ou la Tribu Charogne.

Il s'intéressa au culte de Thoth lors d'une vente importante avec un scribe de Tephu en Osirion. Rakash y découvrit le métier, ainsi que de nouvelles connaissances par rapport au pays, aux langues et aux coutumes de la région.

Mais son aventure la plus intéressante et surprenante fut lors d'une transacation avec un groupe d'alchimistes et de quelques mercenaires dans la ville de Mérab en Thuvie.

En effet, le groupe était à la recherche d'une soi-disant formule, plus antérieure et aux effets équivalents à l'Élixir d'orchidée solaire, de ce fait le groupe avait potentiellement besoin d'un traducteur.

Bien qu'il ne savait pas quelle serait la langue dans laquelle la formule aurait été écrite, si jamais elle existait, Rakash y vit un moyen de découvrir une nouvelle langue,

Et si la formule n'existait pas, il aurait vécu une aventure différente d'une simple transaction avec des accrocs au pesh.

Il accepta donc de se joindre à l'expédition, et suivi le groupe jusqu'aux profondeurs de l'Étendue Mwangi.

C'est lors de ce voyage, que Rakash fut pris de visions diverses concernant des ruines, une jungle épaisse, une caverne, un obélisque, ainsi qu'une petite ville.

Dans ces songes de nombreuses voix appelaient le tengu à venir les rejoindre pour les aider et l'arvertissaient d'un danger imminent qui le guettait.

Rakash ne fit pas attention à ces étranges rêves et continua son aventure avec ses nouveaux compagnons.

Le groupe arriva donc dans une antique cité en ruine, l'atmosphère était lourde bien que la zone fut déserte.

Après plusieurs jours de recherche, d'étranges écrits gravés sur les murs d'une énorme bâtisse furent décourverts.

Rakash passa de nombreuses heures à essayer de comprendre les différents motifs qui ornaient l'abri. Les inscriptions ressemblaient en effet à une sorte de formule, mais le temps avait errodé les gravures et le manque de connaissances de Rakash, ne lui permettaient que de comprendre certains passages du message.

Seulement lors d'une expédition, les dangers sont nombreux et parfois plus proches qu'on ne le pense.

La pression du voyage, le manque de civilisation, l'atmosphère lourde d'une cité en ruine, la déception par rapport au résultat escompté d'une mission mission, le manque de nourriture... Mais c'est surtout le manque de pesh qui pesa le plus sur le groupe.

Les tensions internes devenues quotidiennes, se transformèrent en disputes de plus en plus violentes, si bien que le groupe s'entredéchira.

Les membres de l'expedition commencèrent à s'entretuer, les bruits de la bataille brisèrent le calme de la cité.

Rakash, grièvement blessé par ses anciens compagnons, réussi à s'enfuir dans la jungle.

Il s'enfonca si profondément, que les échos du combat furent à peine perceptibles, il arriva devant une caverne recouverte par la nature.

Le tengu fatigué par les évènements et totalement déboussolé, décida de se reposer dans la grotte,

C'est alors qu'il tomba sur un portail en plein milieu de la cavité, dont des voix, semblables à celles de ses visions, s'échappaient...

Rakash comprit que les visions étaient en train de se réaliser,

Il décida donc de suivre les appels et traversa le portail en espérant pouvoir tomber sur la ville et trouver de l'aide pour soigner ses blessures.

CHAPITRE 2: LE PASSAGE DANS l'AU-DELÀ

Le néant, c'est à peu près tout ce dont je me souviens...

Notre groupe avait pour mission de retrouver une tueuse renommée,

Après avoir retrouvé sa trace dans les égouts de la cité,

Mes compagnons et moi-même sommes tombés dans une embuscade...

Nous combattions comme des acharnés, encerclés par ces assassins...

Et puis soudain, une douleur intense suivie de cris et de sang...

Je m'écroule sur le sol, je ne comprends pas ce qu'il se passe...

Je ne peux plus bouger, mon corps refuse de me répondre...

La lumière commence à disparaître, mes yeux se ferment...

Pourquoi ?

Les échos du combat autour de moi sont de plus en plus imperceptibles...

J'ai mal... si mal...

Je sens que mon corps se vide de son sang...

Est-ce réellement la fin ? Vais-je vraiment mourir ici ?

Dans ce lieu immonde et loin de mon foyer ?

Et puis... plus rien...

La souffrance, la peine, la douleur s'estompent,

Je ne sens plus rien, J'ai pourtant l'impression d'être englouti...

Comme si je tombais sans arrêt, dans une longue chute...

Je ne distingue rien autour de moi,

Seules les ténèbres m'accompagnent...

Je remarque cependant un son, un son simple et tranquille...

Qu'est-ce donc ? De l'eau qui coule ?

Ha oui, cela me revient je me trouvais dans des...

Où étais-je déjà ?

Pourquoi n'y a-t-il rien ? Rien à part moi...

D'ailleurs qu'est ce que je suis ?

Qu'est-ce que je fais ici ?

Quel est cet endroit ? Une rivière ?

Pourquoi le ciel est-il noir ?

Seule cette lune émet de la lumière,

Elle semble si effrayante...

On dirait... on dirait un crâne...

Ce visage menaçant est-il en train de me fixer ?

Tout est si confus...

[01:23]Cette sensation, ce bourdonnement...

Je crois que je dérive.

Mais on dirait que je ne suis pas le seul...

Il y a d'autres silhouettes qui dérivent comme moi...

Mais ce n'est pas tout.

Des créatures difformes, biscornues, acariâtres, regardent avec appétit la rivière depuis les berges.

Des ricanements malsains et sadiques s'échappent de ces charognards.

Certains de ces monstres déploient leurs ailes et plongent comme des rapaces fondant sur leurs proies.

De pauvres âmes sont transpercés par les lances de ces créatures avant d'être dévorées...

Cet endroit est un buffet pour ces "choses" et je comprends que nous en sommes les mets...

Mon Dieu, Thoth, protégez moi je vous prie !

Faites en sorte que ces créatures disparaissent !

Aussitôt commençais-je à prier le Seigneur des mots divins, qu'un de ces démons décharné me fixait...

J'étais sa prochaine cible...

Étant dans l'impossibilité de bouger mon corps, je ne trouve refuge que dans la prière...

Je vais donc me faire dévoré par cette monstruosité...

Alors que cette créature se jetait sur moi et s'apprêtait à m'engloutir, un faisceau lumineux apparût...

Une lumière si éblouissante qu'elle brûla la bête.

J'étais sauvé... du moins pour l'instant...

À partir d'ici mes souvenirs confus s'entremêlent...

Deux silhouettes bénies à l'allure canines chassèrent l'ignoble charognard...

Djéfaï ! L'un d'entre eux se prénommait Djéfaï, je crois.

Il m'a appelé Rakash...

Oui cela me revient... Je suis mort et me voilà ici...

Mais quel est ce lieu ?

Des montagnes à perte de vue... Une sinistre tour d'ossement domine cet endroit désolé...

Des cris, des murmures, un bourdonnement sourd, la tour, je dois rejoindre cette tour...

Un chemin de croix tortueux, des nuées de vers, des épines acérées, un lac...

Englouti... Tout...

Un trône et une Dame, beauté terne magnifique...

Des portails... Chaleur... Sang... Douceur... Haine...

Pourquoi ces portails ???

Un désert devant moi...

Des bâtiments triangulaires qui surplombent les dunes...

Une oasis ?

Comment suis-je arrivé ici ? Serait-ce l'endroit des légendes... ?

Tout est embrouillé dans ma tête...

Mais depuis combien de temps suis-je ici ?

J'ai l'impression d'avoir vu et vécu des choses encore et encore...

Chabti... Pourquoi ce nom me vient-il à l'esprit ?

J'entends des chants qui résonnent dans ma tête...

Rakash ! Rakash !

Ces voix m'appellent ! Pourquoi ?

Devrais-je y répondre ?

Cela fait trop longtemps que j'entends ces cantiques...

Je vais accepter leur appel.

Qu'est-ce dont ?

On dirait que je me fais aspirer par les cieux, les nuages, les étoiles, l'ombre et la lumière...
Un flash...

Que se passe-t-il ?
[01:24]

Ces sensations familières...

Serait-ce de la chaleur ?

Suis-je en train de retrouver mes sens ?

Mes yeux se ré-ouvrent mais cette lumière agressive de cette lune pourtant si apaisante m'aveugle...

L'air est sec, la poussière omniprésente...

Ces picotements qui parcourent mon corps sont de plus en plus forts...

La soif, la faim, la douleur, les odeurs, les arômes, des sensations que je n'avais pas ressenti depuis longtemps...

Mes membres me font souffrir...

Ma respiration est difficile...

Ma gorge me brûle...
Mes oreilles bourdonnent d'un acouphène désagréable...

Ma tête toute entière est martelée comme les tambours des temples d'Osirion dans les grands jours de fête...

Mes mains craquent alors que je tente de retrouver ma mobilité...

Mes membres sont endoloris comme ceux d'un nouveau né...

Je peine à me relever, j'ai tellement mal...

Mes souvenirs se percutent violemment dans mon esprit.

Ai-je bien fait de suivre ces cantiques ? ces voix familières ?

Où étais-je et où suis-je maintenant ?

Au loin une chaîne de montagnes, un fort en ruine, les vestiges d'un temple, la poussière, le sable blanc, la fin d'une forêt, et un monolithe, une voix suave j'avais oublié...

LA VALLÉE !!!

Je suis Rakash, je suis mort et me voilà de nouveau en vie !!

Mais ce corps... Il me semble bien différent...

Bref, je verrais ça plus tard !

Je dois rejoindre la ville rapidement, puissent la Pierre et Thoth me guider vers mes compagnons et que rien ne leur soit arrivé !!

Moi Rakash suis de retour !!  

Ravelien

Rakash était le "Responsable des documents" de Ravel.

Il travaille à l'Hôtel de ville, directement sous les ordres des membres du conseil et du gouverneur.

Il semble plutôt bien apprécié par ses compagnons. 

Notes d'aventurier

Rakash possède des connaissances en écriture et se trouve être un traducteur de profession.
Il connaît plusieurs langues et n'hésite pas à en apprendre de nouvelles.

Rakash est prêt à aider ses compatriotes Raveliens, si l'un d'entre eux rencontre un problème avec une langue qu'il ne comprend pas.

Rakash a été ressuscité par ses amis, il a vu des choses qui dépassent l'imagination au cours de son voyage dans le monde des morts.

Card image
Race
Tengu
Genre
Masculin
Age
27
Lieu de Naissance
Katapesh - Ville
Taille
162
Poids
58
Peau
Plumage bleu noir
Yeux
Gris
Organisation
Les Maîtres du Pacte / Ancien étudiant de l'Université des études dimensionnelles de Katapesh - Ville